Notre histoire

À 18 ans, Samantha transforme une petite compétition de gymnase d’école en un événement tellement populaire que les billets sont SOLD OUT!

Un an auparavant, Samantha Desmarais décide de s’impliquer dans l’organisation de compétition de danse. À la base, Spotlight se nommait “Estriedanse” et mélangeait la danse sociale et le hip-hop. Le plancher de danse est entouré de tables et le logo imprimé sur du carton. Ce n’est pas le gros luxe…

L’année suivante, Sam met sa compétition sous les projecteurs, littéralement.  Une vraie scène, des éclairages, une bannière et un site web. La première édition officielle de Spotlight accueille 428 compétiteurs, 850 spectateurs et des juges de renommée internationale. C’est un succès, la salle est comble et Spotlight fait la une du journal local! 

 

En 2019, le nouvel emplacement et les efforts constants de Sam permettent de classer Spotlight parmi les compétitions de danse “prestigieuses” du Québec. La ville de Granby a eu l’occasion d’accueillir des icônes de la danse telles que Team White et François Pruneau, venu directement de Los Angeles. La compétition se démarque. Un bon commentaire n’attend pas l’autre, notamment en ce qui concerne la force de son organisation.

Ayant fait ses preuves, la jeune entrepreneuse de 20 ans vise encore plus haut pour l’édition 2020. Déjà plus de la moitié des studios inscrits sont de nouveaux participants. Désormais sur deux jours, la compétition promet déjà des records!

« Spotlight, ce n’est pas que mon projet. C’est l’exploit de tous ceux qui s’impliquent de près ou de loin.» 

Dès ses débuts, les parents de Samantha, professeurs de danse, ont supporté et encadré le projet de la jeune fille de 17 ans. Chaque année, ils ont guidé la jeune entrepreneure au travers son projet. Son grand frère a également contribué à la création de la compétition. C’est d’ailleurs lui qui a eu l’idée du nom « Spotlight ». Selon Sam, un événement d’aussi grande envergure serait impossible sans la contribution constante de sa famille et de ses amis.